Ceramika Drive

Fiat 500 : quels sont les modèles à éviter ❌

Sommaire

La Fiat 500 est une citadine populaire depuis des décennies. Cependant, certains modèles présentent des problèmes récurrents qui en font des choix risqués pour les acheteurs potentiels.

Les années de production problématiques

Certains millésimes de la Fiat 500 sont plus problématiques que d’autres. Il est crucial de connaître ces années spécifiques avant d’acheter un véhicule par aspiration ou par désir d’une citadine vintage.

Modèles entre 2007 et 2010

La relance de la Fiat 500 en 2007 a été saluée pour son design. Certains modèles de cette période montrent pourtant des signes précoces de pannes.

Des propriétaires ont signalé des soucis variés :

  • Problèmes électroniques fréquents
  • Pannes du système de climatisation
  • Défaillances de l’embrayage

Toutes ces complications peuvent rapidement alourdir le budget grâce à des frais de réparation non négligeables.

Le modèle 2014

Ce millésime spécifique souffre de divers défauts, notamment au niveau des performances.

Parmi les problèmes identifiés, on note souvent :

  • Usure prématurée des pneus
  • Moteur bruyant
  • Vibrations importantes lors de la conduite

Ces éléments nuisibles au confort de conduite rendent ce modèle moins attrayant pour les citadins recherchant fiabilité et simplicité.

Questions liées à la fiabilité

Certains propriétaires de Fiat 500 expriment régulièrement leur frustration face à la fiabilité générale de certains millésimes.

Défauts au niveau du moteur

Les moteurs TwinAir et Multijet dits performants posent de sérieux problèmes. Beaucoup infiltrent des témoignages concernant  :

1. La consommation excessive d’huile. Cela engendre une dégradation rapide des pièces internes et augmente les coûts d’entretien.

2. Des coupures moteur inattendues. Ces incidents se produisent généralement en raison de capteurs défaillants.

Problèmes électroniques

En tant que voiture moderne, la Fiat 500 dépend fortement de l’électronique. Les camions transporteurs et experts mécaniques constatent fréquemment  :

1. Dysfonctionnements du tableau de bord. Affichages incorrects, témoins lumineux erronés rendant le diagnostic difficile.

2. Problèmes avec systèmes de divertissement et GPS. L’incompatibilité avec certains smartphones représente une plainte courante parmi les usagers actifs technologiquement modernes.

Sélection des modèles récents

Regardons de près les modèles récents que vous devrez considérer ou écarter selon votre préférence de fiabilité et performance.

Le modèle 2019

La Fiat 500 édition 2019 semble offrir plus de stabilité. Moins de rapports négatifs proviennent des utilisateurs comparativement aux séries antérieures.

Toutefois, il demeure encore quelques interférences :

  • Assistance direction électrique parfois insuffisante
  • Bruits parasites provenant des portières

Ces désagréments minimes ont minoré l’engouement pour ce modèle mais ne compensent qu’une partie des précédents inconvénients connus.

Modèles électriques

Avec l’évolution vers l’électromobilité, la Fiat 500 EV présente un virage écologique intéressant. La critique se concentre autour du coût initial élevé malgré sa convenance supposée pour les courts trajets urbains.

Noter quelques points visibles comme positif :

  • Entretien réduit
  • Émission zéro
  • Silencieuse

Cependant, elle n’est pas exempte de critiques  :

  • Autonomie limitée
  • Pertes de puissance inexplicables

Son adaptabilité doit donc être scrutée attentivement avant tout engagement financier respectif selon usages projetés.

Picture of Damien Perrault
Damien Perrault

Damien, ancien garagiste, partage son expertise automobile pour Ceramikadrive. Fort de son expérience en mécanique, il offre des conseils pratiques sur l'entretien des véhicules, les dernières innovations technologiques dans l'industrie automobile et des astuces pour les conducteurs. Damien transforme son savoir-faire technique en guides accessibles pour aider ses lecteurs à mieux comprendre et prendre soin de leurs voitures.