Ceramika Drive

Mercedes Classe B : les modèles à éviter

Sommaire

Lorsqu’on parle de Mercedes Classe B, on pense souvent à un monospace compact premium. Cependant, certains modèles ont des points faibles ou ont rencontré des problèmes mécaniques. Il est important de savoir quels sont les modèles à éviter pour ne pas se retrouver avec une voiture peu fiable.

Les débuts difficiles de la première génération (2005-2011)

La première génération de Mercedes Classe B a été lancée en 2005. Les acheteurs recherchaient alors un monospace pratico-pratique, mais aussi luxueux. Malheureusement, ce modèle a souffert de quelques problèmes qui rendent certaines versions peu recommandables.

Problèmes de fiabilité

Dès le lancement, la Classe B s’est heurtée à des critiques concernant la qualité de ses plastiques intérieurs et sa finition en général. Les matériaux utilisés étaient jugés “cheap”, surtout pour une marque premium comme Mercedes. Des problèmes liés à l’électronique ont également été signalés par les propriétaires(et voire même des infiltrations d’eau) sur ces premiers millésimes, notamment :

  • Pannes du système audio et de communication
  • Problèmes avec l’éclairage intérieur et extérieur
  • Dysfonctionnements des modules de chauffage et de climatisation
 

Ces défauts ont été corrigés progressivement au fil des années, avec des améliorations apportées aux modèles de 2007 et suivants. Toutefois, si vous recherchez une Classe B d’occasion, il est préférable de privilégier les versions les plus récentes de cette génération ou de passer directement à la deuxième génération.

Questions de mécanique

Outre les problèmes électroniques, certains moteurs de la première génération sont également à éviter :

  • Le moteur essence 1.7L (B170) a donné lieu à des problèmes de distribution et de culasse,
  • Le moteur diesel 2.0L (B180 CDI) est connu pour ses problèmes d’injection et d’étanchéité du système d’échappement.

En revanche, le moteur diesel 1.5L (B160 CDI) bénéficie d’une meilleure fiabilité et est donc recommandé pour ceux qui souhaitent acquérir un modèle diesel d’occasion.

La deuxième génération (2011-2018) : une nette amélioration mais…

En 2011, la Mercedes Classe B connaît une nouvelle génération qui marque un changement radical dans son design et sa qualité. La finition et les matériaux utilisés sont nettement supérieurs à ceux de la génération précédente. Cependant, quelques problèmes mécaniques persistent sur ces nouveaux modèles :

Défaillance du système d’embrayage double automatique

Les Classe B équipées de la boîte de vitesse automatique à double embrayage (7G-DCT) ont connu des problèmes de fiabilité. Les symptômes incluent :

  • Des vibrations lors du passage des vitesses,
  • Des pertes temporaires de puissance,
  • Dans les cas extrêmes, un blocage total de la boîte de vitesses.

Si vous convoitez une Classe B avec cette transmission automatisée, assurez-vous que le problème a été pris en charge et résolu par Mercedes ou préférez une version équipée de la boîte manuelle à 6 rapports.

Moteurs essence sensibles aux problèmes d’injecteurs

Le moteur essence turbo de 1.6L (B180 et B200) peut souffrir de problèmes d’injecteurs défectueux. Ce défaut provoque notamment :

  • Une consommation excessive de carburant,
  • Une perte de puissance,
  • Des démarrages difficiles à froid.

Dans certains cas, le remplacement des injecteurs est nécessaire, ce qui peut être coûteux. Optez plutôt pour un modèle diesel si vous souhaitez acquérir une Classe B de cette génération.

La troisième génération (depuis 2018) : toujours quelques incertitudes

Depuis 2018, la Classe B a encore gagné en qualité et en finition avec sa troisième génération. Cependant, il reste difficile de déterminer la fiabilité globale de ce modèle sur le long terme.

Encore quelques problèmes électroniques

Malgré les améliorations apportées aux générations précédentes, la Classe B continue de présenter des problèmes électroniques divers et variés :

  • Pannes de l’écran tactile central,
  • Problèmes d’ergonomie du système d’infodivertissement MBUX.

Il est donc recommandé de bien vérifier le fonctionnement de tous les éléments électroniques avant d’acheter un modèle de cette génération.

En résumé : pour éviter les déceptions, il convient de choisir judicieusement son futur véhicule. Privilégiez les modèles diesel récents ou optez pour un moteur essence fiable si vous souhaitez acquérir une Mercedes Classe B d’occasion.

Picture of Damien Perrault
Damien Perrault

Damien, ancien garagiste, partage son expertise automobile pour Ceramikadrive. Fort de son expérience en mécanique, il offre des conseils pratiques sur l'entretien des véhicules, les dernières innovations technologiques dans l'industrie automobile et des astuces pour les conducteurs. Damien transforme son savoir-faire technique en guides accessibles pour aider ses lecteurs à mieux comprendre et prendre soin de leurs voitures.