Ceramika Drive

Tout savoir sur le vide sanitaire dans une maison

Sommaire

Le vide sanitaire est un élément clé de la construction et de la rénovation d’une maison. Il s’agit d’un espace délibérément créé entre le sol naturel et les fondations d’un bâtiment, dont le principal objectif est de prévenir les problèmes d’humidité qui pourraient survenir dans la structure. Dans cet article, nous allons aborder les différents aspects du vide sanitaire, notamment ses avantages, ses inconvénients et les différentes techniques de mise en œuvre.

Qu’est-ce qu’un vide sanitaire ?

Un vide sanitaire est un espace d’aération situé sous la dalle portante d’une maison. Cet espace doit être suffisamment haut (au minimum 20 cm) pour permettre une circulation d’air constante uderneath(entraînant l’évaporation de l’eau présente dans le sol). Généralement, il est ventilé grâce à des ouvertures pratiquées dans les murs extérieurs du bâtiment.

Les avantages du vide sanitaire

Protection contre l’humidité

L’objectif principal du vide sanitaire est de protéger la maison contre les remontées capillaires. L’humidité ascensionnelle peut causer de graves problèmes structuraux tels que la fissuration des parois, l’affaiblissement des fondations et la formation de moisissures et de champignons nuisibles à la santé des occupants. Un vide sanitaire bien conçu et ventilé va empêcher l’humidité du sol d’atteindre la structure de la maison, garantissant ainsi son intégrité.

Isolation thermique

En plus de prévenir les problèmes d’humidité, le vide sanitaire contribue également à l’isolation thermique de la maison. En effet, l’espace d’air sous la dalle portante constitue une barrière qui réduit la transmission de chaleur entre le sol et la maison. Ceci permet de minimiser les pertes énergétiques dues au contact direct avec le sol et donc de réaliser des économies sur les factures de chauffage.

Facilité d’accès aux réseaux techniques

Un autre avantage du vide sanitaire est qu’il facilite l’accès aux réseaux techniques de la maison tels que les canalisations, les conduits électriques et les équipements de ventilation. Ainsi, en cas de besoin de travaux ou de réparations, il n’est pas nécessaire de creuser le plancher de la maison pour accéder à ces éléments.

Les inconvénients du vide sanitaire

Surcoût de construction

La mise en place d’un vide sanitaire engendre un surcoût de construction, car elle nécessite généralement la création d’une dalle portante supplémentaire (ou désolidarisée) de 20 cm d’épaisseur et des murs de soubassement. Le prix varie selon la taille de la maison et la nature du terrain, mais il est généralement estimé entre 80 et 120 euros par mètre carré.

Un espace potentiellement non utilisable

Selon les normes et régulations locales, un vide sanitaire peut ne pas être considéré comme utilisable pour des aménagements tels que l’installation d’une chaufferie ou d’un garage. Il s’agit donc d’un espace perdu qui ne pourra pas être exploité pleinement par les habitants.

Les techniques de mise en œuvre du vide sanitaire

Le vide sanitaire avec dalle portante

Il s’agit de l’option la plus fréquemment choisie. Pour réaliser un vide sanitaire avec dalle portante, un soubassement est construit sur le sol naturel pour soutenir une dalle de béton armé. Cette dernière doit être désolidarisée du sol, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas avoir de contact avec de la maçonnerie afin de garantir le passage d’air entre l’espace créé et le sol.

Le vide sanitaire avec entrevous

Cette méthode consiste à placer des entrevous (éléments préfabriqués qui servent à alléger la structure) sous la dalle portante afin de créer un vide sanitaire. Ces éléments sont ensuite reliés par des poutrelles en béton armé. L’utilisation d’entrevous permet d’économiser du matériau lors de la construction tout en assurant une bonne isolation thermique et phonique. La méthode d’entrevous peut être utilisée pour les vide sanitaires dont la hauteur varie entre 20 cm et 1 mètre.

Le vide sanitaire avec poteaux

Il s’agit ici de créer un véritable étage en sous-sol, à l’aide de poteaux qui soutiennent la dalle portante de la maison. Cette technique est généralement adoptée lorsque le terrain présente une importante dénivellation, ne permettant pas de créer un vide sanitaire classique. Le prix de réalisation d’un vide sanitaire avec poteaux est plus élevé que celui des techniques précédentes, mais offre une utilisation optimale de l’espace en dessous de la maison.

Picture of Cédric Marchand
Cédric Marchand

Cédric est un artisan polyvalent qui partage son expertise en matière de maison, travaux et jardinage à travers ses articles. Avec un savoir-faire pratique et des années d'expérience, il guide ses lecteurs à travers des projets de bricolage, de rénovation et l'entretien du jardin. Ses conseils pratiques et solutions créatives sont une ressource précieuse pour tous ceux qui cherchent à améliorer leur espace de vie.