Ceramika Drive

Qu’arrive-t-il lorsque l’on met du SP95-E10 au lieu du SP95 ?

Sommaire

Il est assez courant que des automobilistes se trompent et mettent du carburant SP95-E10 à la place du SP95 dans leur véhicule. Le plus souvent, cela est dû à une erreur furtive, suite à un manque d’attention ou une incompréhension. Pourtant, les conséquences d’un tel mélange peuvent s’avérer coûteuses.

L’essence SP95-E10 : qu’est-ce que c’est ?

Le SP95-E10 est une variante de l’essence sans plomb 95 (SP95). Il contient jusqu’à 10% d’éthanol,un bioéthanol issu de ressources renouvelables, qui permet de réduire les émissions de CO2 par rapport aux autres essences comme le SP95 contenant uniquement 5% d’éthanol. Cependant, tous les moteurs ne sont pas adaptés à ce type de carburant, notamment certains modèles anciens et certaines motos.

Pourquoi peut-on se tromper de carburant ?

Les erreurs de carburant proviennent principalement d’une méconnaissance sur la compatibilité entre les différents types d’essence et le moteur du véhicule. De plus, les étiquettes mal interprétées ou peu lisibles sur les pompes à essence peuvent également être sources d’incompréhension pour certains usagers moins avertis.

Quels sont les impacts d’un mauvais mélange de carburant ?

Même si les conséquences différencient selon la marque et le modèle du véhicule ainsi que l’âge du moteur, elles peuvent se révéler néfastes. L’ajout accidentel de SP95-E10 au lieu de SP95 peut causer des dégâts à court ou long terme. Il est donc essentiel de connaître les risques encourus avant de prendre une quelconque décision.

Détérioration du système d’injection

Les moteurs conçus pour fonctionner avec du SP95 ne sont pas toujours compatibles avec un taux d’éthanol supérieur à 5%. Un apport en éthanol de 10% peut endommager le système d’injection, notamment les injecteurs et certains joints et durites. Ces éléments en caoutchouc peuvent être corrodés par l’éthanol, entraînant des fuites et une baisse de performance du moteur.

Problèmes de démarrage et de carburation

Une utilisation prolongée de SP95-E10 sur un moteur inadapté peut également provoquer des problèmes de démarrage et de carburation. L’éthanol étant plus corrosif et volatile que l’essence pure, il peut entraîner une détérioration des composants du circuit d’alimentation. De plus, l’évaporation plus rapide de l’éthanol engendre des variations de pression dans le réservoir, pouvant provoquer des défauts de démarrage à chaud.

Dégradation du moteur

Enfin, l’utilisation de SP95-E10 au lieu de SP95 peut accélérer la dégradation du moteur, surtout sur des modèles anciens. L’éthanol peut causer une mauvaise combustion et former des dépôts dans les chambres à combustion, réduisant le rendement énergétique du moteur et augmentant sa consommation d’essence.

Astuce : comment repérer si votre véhicule est compatible ?

La meilleure façon de vérifier la compatibilité de son moteur avec le carburant SP95-E10 est de consulter le manuel d’utilisation fourni par le constructeur automobile ainsi que les indications présentes près de la trappe à essence. La plupart des voitures modernes sont prévues pour fonctionner sans problème avec du SP95-E10. Certaines applications mobiles permettent également de savoir si un véhicule est compatible ou non avec le SP95-E10. Ce genre d’outil est particulièrement utile pour se renseigner avant d’acheter une voiture d’occasion en connaissant à l’avance ce type de situation.

Que faire en cas d’erreur de carburant ?

Si vous vous apercevez immédiatement de l’erreur

Dans le cas où vous remarquez directement avoir mis du SP95-E10 au lieu de du SP95, il est conseillé de ne pas démarrer votre véhicule. En effet, cela évitera de faire circuler le mélange inapproprié dans le circuit d’alimentation. Vous pouvez alors faire appel à une assistance pour venir vider votre réservoir d’essence, ce qui peut parfois être pris en charge par votre assurance.

Si vous roulez avec le mauvais carburant

Si vous ne constatez l’erreur qu’après avoir roulé avec un mélange de SP95-E10 et SP95, il est recommandé de faire vidanger le réservoir dès que possible, tout en limitant les trajets pour éviter la détérioration des éléments sensibles. Il est important de surveiller également les signes de dysfonctionnement du moteur, tels que les ratés de démarrage ou les pertes de puissance.

Prévenir plutôt que guérir : quelques conseils pour éviter les erreurs

  • Vérifier régulièrement la compatibilité de son véhicule avec le SP95-E10 afin de ne pas commettre d’impair.
  • Être attentif aux étiquettes des pompes à essence, même si elles sont parois illisibles ou mal positionnées.
  • Faire preuve de vigilance lors du choix du carburant, surtout dans les stations-service fréquentées où les distractions peuvent survenir.
Picture of Damien Perrault
Damien Perrault

Damien, ancien garagiste, partage son expertise automobile pour Ceramikadrive. Fort de son expérience en mécanique, il offre des conseils pratiques sur l'entretien des véhicules, les dernières innovations technologiques dans l'industrie automobile et des astuces pour les conducteurs. Damien transforme son savoir-faire technique en guides accessibles pour aider ses lecteurs à mieux comprendre et prendre soin de leurs voitures.